Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Signalisation Sncf

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Signalisation Sncf

    Bonsoir à tous,

    Comme je l'ai dit quelque part sur ce forum j'ai entrepris la création des signaux français afin de pouvoir développer des réseaux qui auront un air bien de chez nous. Les débuts ont été laborieux pour parvenir à bien maîtriser toutes les techniques de Blender comme celles de Home Nos. Domi et Patrick m'ont apporté leur savoir-faire en la matière ce qui m'a permis d'avancer et je tiens à les en remercier.

    Voici donc les premières réalisations.

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		bandicam 2019-09-09 16-38-10-354.jpg 
Affichages :	48 
Taille :		33,8 Ko 
ID : 			1625
    A gauche deux signaux à 5 feux. Le premier affiche le carré donc interdiction formelle de franchissement (d'où la pancarte Nf : non franchissable). L’œilleton est d'ailleurs éteint ce qui confirme bien l'interdiction. Le second affiche un sémaphore donc feu rouge franchissable en marche à vue. L’œilleton est allumé et autorise de ce fait le franchissement. Cependant le signal affiche une plaque Nf. Celle-ci se justifie en raison de la présence du carré violet qui interdit tout départ en manœuvre. A droite un signal dit sémaphore franchissable (Plaque F). C'est le signal de base qui équipe les blocs automatiques lumineux. Le modèle n'est pas entièrement achevé.

    Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		bandicam 2019-09-09 16-41-52-712.jpg 
Affichages :	33 
Taille :		28,3 Ko 
ID : 			1626
    Le signal affiche ici le carré violet. L’œilleton est éteint (il reste encore trop visible à mon goût) ce qui confirme l'interdiction de franchissement. La présence de plaque Nf se justifie donc bien ici.

    Pour l'instant je vais reprendre ces feux et apporter quelques corrections avant de lancer la procédure de validation. La production de ces signaux devrait s'accélérer car d'une part j'ai acquis un peu plus d'expérience dans l'utilisation de Blender mais aussi parce que je dispose d'une base avec mât et cible que je pourrai réutiliser pour la réalisation d'autres signaux ferroviaires, ce qui me permettra de gagner du temps de façon très significative dans la réalisation des modèles.

    La seconde étape après les signaux sur mât sera la réalisation des signaux sur nacelle. Il me faudra construire potence et portique. Je pense les réaliser en "gleisobjekt" ce qui permettra d'avoir des potences et portiques modulables en fonction du nombre de voies. La nacelle sera assez simple à construire et les signaux seront ceux construits pour les mâts. Il me suffira d'en modifier la hauteur d'installation.

    Donc le projet avance et devrait s’accélérer. J'espère que cette production pourra être assez rapidement disponible sur le shop de Trend même si je sais que cela prend un certain temps.

    Je ne manquerai pas de vous tenir informés de l'évolution de ce projet.

    Bien amicalement à tous.

    François




  • #2
    Bonjour François,

    Le signal que tu montre n'existe pas a la SNCF de mémoire.

    Je te donne un lien vers un site qui regroupe toutes les cibles des différents signaux

    https://geillon.pagesperso-orange.fr...aux/index.html

    Cordialement,
    Bartholomew

    Commentaire


    • #3
      Bonjour Bartholomew,

      Merci pour l'info que tu me donnes et le lien vers le site Geillon que je connais cependant déjà. Ce que tu me dis est intéressant car je me suis posé la question moi-même sur l'existence d'un tel signal. Le site Geillon donne en fait les bases de la signalisation avec les types de cibles et les différents feux existants sans toutefois détailler toutes les combinaisons de feux possibles sur une même cible.

      Or j'ai trouvé sur le site de Decapod - une SARL qui fabrique et commercialise des produits destinés au modélisme ferroviaire dont, bien sûr les signaux Sncf - un modèle qui est celui que j'ai reproduit et dont tu dis ne pas connaître l'existence. Decapod est connu pour son sérieux et affirme dans sa présentation sur internet que sa production s'appuie sur une documentation sérieuse. Pur argument commercial ou réalité confirmée par la qualité de la production ? Par ailleurs le monde du modélisme est généralement très exigeant sur la qualité des produits proposés et leur conformité avec le réel pour accepter un modèle de signal fantaisiste.

      Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Cibles_5F.jpg 
Affichages :	41 
Taille :		11,7 Ko 
ID : 			1630

      Ci-dessus le jeu de feux sur cible C tel que le présente le site Decapod.


      Je me suis donc dit que le signal 5 feux avec combinaison sémaphore + oeilleton justifié par la présence d'un carré violet pouvait donc exister dans certaines configurations particulières d'un réseau ferroviaire encore que je ne vois pas pas très bien lesquelles, je le concède.

      Toujours est-il que je me suis référé à ce site et à sa variété de modèles pour construire ce signal. Je l'ai retenu en priorité car il affiche tous les feux existants (je parle de la couleur des feux) et sa cible présente une forme simple comparée aux signaux avec ralentissement et rappel de ralentissement. Il était donc rapide à construire en même temps qu'il constituait pour moi une excellente base de départ pour construire toute la gamme de signaux existants.

      Bien cordialement

      François


      Commentaire


      • #4
        Bonsoir Stéph,

        Tout à fait d'accord avec toi ! Il ne fait pas l'ombre d'un doute que les panneaux C avec 5 feux existent sur le réseau Sncf. Dans la première photo je montre 2 versions du C 5 feux. La première avec la combinaison M + CA + VL + A et la seconde avec une combinaison plus particulière avec M + Cv + VL + S + A. Je pense que Bartholomew fait référence ici à cette seconde combinaison comportant le carré violet et le sémaphore avec un œilleton. En fait la question qui se pose n'est pas de savoir si la cible type C existe mais plutôt de savoir si la combinaison carré violet et sémaphore existe. Si oui cela signifie qu'il n'existe pas en aval d'un tel signal un ou plusieurs appareils de voie à protéger et qu'en même temps nous sommes sur un canton protégé par un sémaphore donc sous régime block automatique lumineux. Le carré violet protégerait alors un segment de voie en ligne sans aiguille ou autre appareil de voie. Possible en théorie mais en pratique je vois mal où implanter un tel signal. A la différence de Bartholomew je ne suis pas un professionnel du monde ferroviaire et je me garderai bien d'entrer dans une vive polémique à ce sujet. Appuyons nous sur ses connaissance professionnelles.

        Bien amicalement - François

        Commentaire


        • #5
          Bonjour a vous,

          Il se trouve, que durant ma période de conducteur, je ne suis jamais tombé sur cette cible. Apres, chaque dépôt a ses lignes, et du coup, peut être que ce signal est déployé sur des zones que je ne pratiqué pas.

          Option 2 (avec forte probabilité) : à force de voir des signaux je ne faisait plus attention à la disposition des ampoules et de leurs nombre compte tenue du fait que seul l'information présentée m’intéressait à un instant t.

          Et pour rebondir sur la réponse de François, c'est effectivement la combinaison de feu qui me parait étrange, mais il existe un certain exotisme de manière très local à la SNCF.

          Je suis actuellement en train de rassembler des éléments à la source concernant les taille, forme et combinaisons sur les signaux.

          Cordialement
          Bartholomew

          Commentaire


          • #6
            Bonjour ou bonsoir à tous (au choix),

            Pour en terminer sur ce signal curieux qui laisse perplexe merci pour tes derniers commentaires, Barthelemew, à ce propos et qui ne font que confirmer mes doutes. Si je raisonne bien le signal comporte comme je l'ai dit dans mon précédent message les feux de block automatique. Nous sommes donc sur une ligne à trafic important sinon nous serions en BAPR ou en block manuel. Je ne vois pas très bien quel type de manœuvre pourrait entreprendre une machine sur une voie principale sans bifurquer ensuite sur une voie de service par exemple. Mais pour bifurquer encore faut-il qu'il y ait au moins une aiguille qui le permette et si aiguille il y a, il y a par voie de conséquence un signal carré pour assurer la sécurité. Il serait peut être intéressant de contacter Decapod pour leur demander où ils ont noté l'existence d'un tel signal et sur quel type d'infrastructure ferroviaire, ceci juste par curiosité.

            Comme je suis en plein dans les feux j'aurais d'autres questions à te poser mais aussi quelques questions sur les TIV carrés ou losange car je compte aussi les modéliser. Je me permettrai de te les poser prochainement.

            Ma principale source de documentation est l'excellent ouvrage de Roger Rétiveau disponible sur internet. C'est quand même un pavé de plus de 600 pages qui avait valu à l'époque à son auteur les félicitations très élogieuses du directeur général de la SNCF. Quand on sait que Rétiveau avait commencé comme simple apprenti à 14 ans à la SNCF ça laisse rêveur. Au moins l'ascenseur social marchait bien à cette époque.

            Mais je suppose, Barthelemew, que tu dois connaître ce document.

            Bien cordialement à tous - François

            Commentaire


            • #7
              Bonjour François,

              Le retiveau est une lecture obligatoire dans le monde de la signalo chez nous. ?

              Commentaire

              Chargement...
              X