Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Search Result

Réduire
3 résultats en 0,0038 secondes.
Mots-clefs
Membres
Tags
  • Vous pouvez aussi choisir depuis les tags populaires.

interface x

  • 29 - Outil de dispersion des structures immobilières et éléments de paysage

    Introduction Cette page vous présente l'outil de dispersion des structures immobilières et éléments de paysage. Il reprend la majorité des informations du chapitre 4.5.3 du même nom dans le manuel EEP à la page 83. Cette fonction n'est toujours pas documentée dans le manuel original Allemand et Anglais. Application de l'outil : Cette fonction vous permet de copier et disperser plusieurs fois, aléatoirement, le même élément avec différents paramètres dans un périmètre donné. Voici la procédure à suivre : Choisissez d'abord l'éditeur des structures immobilières ou des éléments de paysage, Ouvrez le menu Eléments et choisissez l'option Outil de dispersion structures et paysages, un rectangle blanc va apparaître sous le curseur de la souris, Dans la fenêtre de planification 2D, tracez un périmètre de la taille de votre choix en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé. Une fois que vous avez terminé, la zone de dispersion est délimitée par des pointillés rouges. Périmètre de la zone de dispersion délimitée avec les pointillés rouges. Ensuite, cliquez avec le bouton droit de la souris à l'intérieur de la zone de dispersion, la fenêtre suivante va s'afficher : Fenêtre des réglages de l'outil de dispersion dans laquelle vous pouvez saisir les valeurs de votre choix. Une fois terminé, cliquez sur Ok pour valider vos paramètres et fermer la fenêtre. Choisissez ensuite un objet de votre choix dans la liste des modèles et cliquez à l'intérieur du périmètre avec le bouton gauche de la souris. Vous verrez alors apparaître le nombre d'objets que vous avez demandé dans la fenêtre des régla...
    Voir plus | Aller vers le message
    Dernière modification par Domi, 02 janvier 2019, 22h20.

  • Domi
    a crée le billet 7 - Editeur des voies routières

    7 - Editeur des voies routières

    .btn1 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-5/edit_routes_a.png'); } .btn2 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-5/edit_routes_b.png'); } .barre-main{ display: inline-block; height: 40px; width: 52px; margin-right: -5px; background-repeat:no-repeat; background-size: contain; } Introduction Cette page vous présente l'éditeur des routes réparti en deux chapitres : Chapitre 1 : Cliquez sur ce bouton pour ouvrir l'éditeur des routes dans lequel vous avez la possibilité de : Sélectionner un style de route, Choisir le type de route ou d'intersection à poser. Il peut s'agir, par exemple, d'une route en bitume ou un chemin de terre agricole, Régler la hauteur absolue ou relative des routes à poser par rapport au terrain, Dupliquer la route sélectionnée dans une direction de votre choix. Chapitre 2 : Cliquez sur ce bouton pour ouvrir l'éditeur des infrastructures routières, dans lequel vous pouvez sélectionner via la liste déroulante un modèle (objet) réparti dans une des catégories suivantes : gares routières, ponts et tunnels routiers, murs, arcades, remblais, etc. Chapitre 1 Voici la présentation de l'éditeur des routes divisé en quatre sections entourées en rouge : 1ère section (Style de routes) Cette section regroupe dans une liste déroulante plusieurs dizaines de modèles de routes différentes. Par défaut, il s'agit du modèle Road2. Rien ne vous empêche d'opter pour un autre style de route. Ici, par exemple, j'ai choisi une route nationale avec des bas-côtés en terre. Lorsque vous cliquez sur la liste, celle-ci s'ouvre pour vous permettre de choisir un style de route. Il peut s'agir par exemple d'une route nationale, d'une route enneigée, d'une route urbaine endommagée, etc. Le choix est vaste. Toutes les routes ne sont pas traduites en français, mais lors de la sélection, un aperçu du modèle de la route apparait dans une zone, vous permettant de le visualiser sous toutes ses formes grâce à la souris avant la pose dans la fenêtre de planification 2D. Cliquez ici pour en savoir plus sur la manipulation des objets avec la souris dans la zone d'aperçu. Une fois que vous avez choisi le style de route à poser, il est temps de passer à la 2ème section pour en choisir le type. 2ème section (Routes) Dans cette section, vous pouvez voir cinq boutons énumérés de gauche à droite ainsi qu'une case à cocher pour poser des poteaux électriques le long de la route. Bien-sûr, ici, nous n'allons pas faire courir un fil électrique au-dessus de la route ! D'ailleurs, si vous affichez celle-ci dans la fenêtre 3D, vous constaterez qu'aucun câble n'est visible. Non, cette fonction va surtout nous servir à poser des poteaux pour amener l'éclairage public. Rappelez-vous dans l'éditeur des voies ferroviaires, les points blancs symbolisent l'emplacement des poteaux caténaires. Ici, ce sera les poteaux de l'éclairage public. Pose d'une section routière : Il s'agit d'une route tout ce qu'il y a de plus classique. Nous verrons plus loin, comment la courber ou la cintrer selon les besoins. Pose d'une section routière à 3 directions possibles : il s'agit d'une route à 2 embranchements. Pose d'une section routière à 2 directions possibles : il s'agit d'une route à 1 embranchement. Pose d'une section routière avec un arrêt pour chantier. Supprimer la route en cours de sélection. Dans la première section, vous avez choisi le style de route, maintenant nous allons choisir le type, à savoir une route classique ou une route à plusieurs directions ou encore une section fin de route avec un arrêt pour chantier. Cliquez sur un des boutons (1 à 4) pour sélectionner le type de route à poser. A ce stade, si vous cliquez dans la fenêtre de planification, vous verrez votre section de route apparaître ! Au début, je vous conseille de procéder ainsi pour vous familiariser avec la pose et nous allons voir dans la 3ème section, qu'il est tout à fait possible de régler la hauteur de la route pour créer une pente par exemple. Pour supprimer une section, sélectionnez-la et cliquer sur le bouton supprimer (bouton n° 5). Important : A chaque création d'une route avec ou sans embranchement, vous remarquerez par défaut, un petit triangle vert à gauche et un point vert à droite. Ces symboles correspondent au sens de circulation. Dans l'image ci-dessous, le sens de circulation s'effectue de gauche à droite : Le triangle vert au début indique le sens de circulation des véhicules et le rond vert indique l'extrémité de la route. Les flèches de couleur rouge foncé aux extrémités indiquent l'emplacement pour effectuer d'autres raccords entre les sections. Dans l'image ci-dessous, le sens de circulation s'effectue de droite à gauche : Le triangle vert au début indique le sens de circulation des véhicules et le rond vert indique l'extrémité de la route. Ici, vous remarquez aisément le sens de circulation inversé. Alors pourquoi j'insiste sur cet aspect ? Tout simplement parce-que le sens de circulation est primordial pour la mise en place des contacts et des signaux. Par défaut, les signaux sont placés à droite de la route dans le sens de roulement des véhicules, mais depuis EEP9, vous avez la possibilité de les déplacer dans le sens de roulement inverse. Nous y reviendrons lorsque nous aborderons le chapitre des signaux. 3ème section (Hauteur) Dans cette section sont regroupés tous les paramètres pour gérer la hauteur de la route. Il s'agit de la hauteur absolue et relative (nous allons y revenir plus bas dans ce chapitre). Le paramètre d'alignement comporte une zone de saisie ainsi qu'un bouton pour l'ajustement de la différence de hauteur entre la route et la surface du paysage. Ici, vous pouvez régler la hauteur de la route par rapport à la surface du terrain ou utiliser le facteur d'alignement pour régler la différence de hauteur entre la route et la surface du terrain. Avant de rentrer les nouvelles coordonnées, vous devez bien-sûr sélectionner la route en question. Il y a une différence entre la hauteur absolue et relative. La hauteur absolue se réfère à la hauteur d'un modèle (ici en l’occurrence la route) par rapport à la surface d'origine qui reste inchangée (généralement au niveau 0). La hauteur relative détermine la différence de hauteur entre le modèle (route) et la surface réelle du paysage. Les paramètres de hauteur des routes influent sur certains paramètres (nombre de nœuds du projet pour l'aspect des pentes, etc). Vous trouverez plus de détails dans le chapitre 4.6.5 Voie et surface de paysage du manuel EEP15 à partir de la page n° 110 (ce chapitre concerne les voies ferroviaires mais s'applique autant pour les routes que pour les voies naviguables, les voies aériennes et plus généralement, tous types de voies). Je vous conseille chaleureusement de le lire et de reproduire les quelques petits exercices pour bien appréhender cette notion fondamentale de la hauteur dans EEP si vous voulez créer des paysages réalistes et attrayants avec du relief. 4ème section (Dupliquer les routes) Dans cette section, vous avez tous les outils nécessaires pour dupliquer les routes et ainsi élaborer tout un réseau routier rapidement. Commencez par sélectionner la route que vous souhaitez dupliquer. Ensuite, vous pouvez choisir parmi les 5 options concernant la direction à prendre pour la duplication (à gauche, vers l'avant, à droite, au-dessus ou au-dessous). Indépendamment de la direction, vous pouvez inverser le sens nominal de la route. Pour ce faire, cliquez sur la case à cocher Inverser. Vous pouvez aussi régler l'espacement (en mètres) de la nouvelle route dupliquée par rapport à la route originale. Par défaut, la valeur est fixée à 4,5 mètres. La case à cocher Maintenir le style vous permet de conserver le style de la route originale. Si cette case est décochée, vous pouvez sélectionner un autre style dans la liste tout en haut (cela aura pour effet de mettre à jour la zone de liste du bas) et d'appliquer ce nouveau style à la route dupliquée. Reportez-vous au chapitre 4.6.4 Dupliquer des voies à la page 109 du manuel EEP15 pour en savoir plus (Ce chapitre s'applique également à tous les types de voies). Les informations ci-dessous sont issues du chapitre 4.6.1 Pose des voies à la page 85 du manuel EEP15. Comme vous avez pu le remarquer dans l'étape n° 2, le positionnement de la première section est simple et rapide. Pour placer une autre section après la première, deux possibilités s'offrent à vous : Soit vous utilisez la fonction de duplication avec l'option Vers l'avant, Soit vous cliquez à nouveau sur le bouton n° 1 pour ajouter une nouvelle section. Une fois celle-ci déposée sur votre plan, il ne vous reste plus qu'à l'approcher de la première pour effectuer la connexion. Personnellement, j'utilise majoritairement la première possibilité. Je trouve que c'est plus rapide et la connexion se fait automatiquement. Mais le plus grand avantage, à mon avis, est le prolongement exact par rapport aux coordonnées de la section précédente. Dans le cas d'une section courbe avec un angle de 7° par exemple, la section dupliquée reprendra les propriétés de sa voisine et un angle de 7° sera également appliqué. Mais justement, comment fait-on pour courber une section ? Là encore, vous avez deux possibilités que je vais détailler ci-dessous. Dans les deux cas, il faut que la route soit sélectionnée. 1ère méthode (avant EEP14 plugin 1) : Déplacez la souris aux deux extrémités, le curseur va prendre la forme d'une flèche comme dans l'image ci-dessous : Pour courber la section, il vous suffit de maintenir le bouton de la souris appuyé et de la faire glisser dans la direction voulue. Entrainez-vous sur une section libre pour visualiser les diverses possibilités de courbure et d'extension. 1ère méthode (A partir d'EEP14 plugin 1) : A partir d'EEP14 plugin 1, les deux fonctions ont été séparées d'une part, pour la courbure et d'autre part, pour l'extension. L'extension : Dès que vous déplacez la plus grande ligne (avec une flèche) de la route avec le pointeur de...
    Voir plus | Aller vers le message
    Dernière modification par Domi, 06 janvier 2019, 18h57.

  • Domi
    a crée le billet 4 - Présentation des barres d'outils

    4 - Présentation des barres d'outils

    .barre-main{ height: 38px; width: 38px; display: inline-block; background-repeat:no-repeat; border-width: thin; } .barre-main-18{ height: 38px; width: 261px; display: inline-block; background-repeat:no-repeat; border-width: thin; } .barre-2D-3D{ height: 32px; width: 34px; display: inline-block; background-repeat:no-repeat; border-width: thin; } .barre-3D-btn4{ width: 173px; } .barre-3D-btn5{ width: 102px; } .barre-3D-btn6{ width: 119px; } .tuto-btn-outil-flex{ padding-left: 1em; display: flex; flex-direction: row; flex-wrap: wrap; row-gap: 0.4em; } .btn1 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_1.png'); } .btn2 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_2.png'); } .btn3 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_3.png'); } .btn4 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_4.png'); } .btn5 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_5.png'); } .btn6 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_6.png'); } .btn7 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_7.png'); } .btn8 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_8.png'); } .btn9 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_9.png'); } .btn10 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_10.png'); } .btn11 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_11.png'); } .btn12 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_12.png'); } .btn13 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_13.png'); } .btn14 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_14.png'); } .btn15 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_15.png'); } .btn16 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_16.png'); } .btn17 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_17.png'); } .btn18 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_18.png'); } .btn19 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_19.png'); } .btn20 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_20.png'); } .btn21 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/Main_21.png'); } .btn2-1 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/1_2D.png'); } .btn2-2 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/2_2D.png'); } .btn2-3 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/3_2D.png'); } .btn2-4 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/4_2D.png'); } .btn2-5 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/5_2D.png'); } .btn2-6 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/6_2D.png'); } .btn2-7 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/7_2D.png'); } .btn3-1 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/1_3D.png'); } .btn3-2 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/2_3D.png'); } .btn3-3 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/3_3D.png'); } .btn3-4 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/4_3D.png'); } .btn3-5 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/5_3D.png'); } .btn3-6 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/6_3D.png'); } .btn3-7 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/7_3D.png'); } .btn3-8 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/6_2D.png'); } .btn3-9 { background-image:url('https://www.eep-france.net/images/site_eep_france/chapitre-4/7_2D.png'); } Introduction Ce chapitre vous présente les trois barres d'outils regroupant les fonctions les plus utilisées durant le processus de construction d'un projet, il s'agit de : La barre d'outils principale La barre d'outils secondaire dans la fenêtre de planification 2D La barre d'outils secondaire dans la vue 3D La barre d'outils principale Comme son nom l'indique, la barre d'outils principale regroupe les fonctions essentielles du programme. Cliquez sur une icône pour accéder directement à la description de chaque commande : Créer un nouveau projet Ouvrir un projet Enregistrer le projet Enregistrer le projet sous Ouvrir un fichier bloc Enregistrer le bloc courant Marquer un bloc Copier le bloc marqué Coller le bloc courant Annuler Rétablir Rapprocher la caméra Eloigner la caméra Centrer la vue caméra (vues 2D) Caméra en mode suivi Mettre en place une caméra Enregistrer la caméra Liste des caméras Paramètres environnementaux Paramètres du programme Editeur de script Lua 1 - Créer un nouveau projet Comme nous l'avons vu rapidement dans le chapitre1 - Introduction & présentation de la page de démarrage, c'est dans cette fenêtre que vous allez pouvoir définir les paramètres pour la création d'un nouveau projet : Description des paramètres : Largeur : Cette valeur s'exprime en kilomètres. Lors de vos premiers projets, il est conseillé de ne pas commencer trop grand et gardez bien à l'esprit que plus votre projet sera important, plus la demande en puissance de calcul sera importante. Longueur : Cette valeur s'exprime en kilomètres. Même remarque que pour la largeur. Densité grille (Nœuds par km) : Plus la densité de la grille est élevée, plus les montagnes et les textures seront précises, mais aussi plus la demande en ressources système et les performances matérielles seront élevées. Compte tenu de la capacité de traitement, la densité de la grille ne doit pas être trop élevée. 150 nœuds sont recommandés pour vos premières tentatives. Personnellement, j'ai déjà élaboré des projets sur la base de 250 nœuds et la fluidité était excellente. Motif de texture au sol : Ce motif est une combinaison de quatre textures appliquées à la surface en fonction de l'angle d'inclinaison. Cette méthode fournit une base solide pour débuter et vous pourrez la modifier selon vos goûts ultérieurement. Pourcentage de l'élévation : Vous pouvez définir ici la valeur pour l'élévation du terrain, c'est-à-dire le pourcentage par rapport à la hauteur maximale défini par le curseur situé en-dessous. Hauteur maximale : Vous devez définir ici la hauteur ou l'altitude maximale que vous voulez donner au relief de votre projet. La plage admissible est comprise entre 0 et 1000 mètres. Nouveautés dans la version EEP15 : Forme du terrain : Ici vous pouvez choisir une forme de terrain prédéfini, en L, en U, en S, ou en forme de cadre. Orientation du terrain : 4 orientations sont possibles (0°, 90°, 180° et 270°). Largeur de la forme : Largeur de la forme en km. A ne pas confondre avec la largeur globale du terrain. Cette valeur concerne uniquement la largeur de la forme. Evidemment, si vous définissez une petite surface avec des hauteurs trop importantes, le relief de votre projet sera tout à fait irréel. Pour rester dans des valeurs réalistes, essayez de créer un projet de 3 x 4 km avec une hauteur maximale de 100 mètres environ et 15 % d'élévation. Cliquez ensuite sur le cube tout en bas à gauche pour activer la vue 3D. Là, vous allez me dire : "Mais cela ne ressemble pas du tout à un paysage réaliste avec les pics et les bosses !". Pas de panique, nous verrons plus loin avec l'éditeur de paysage qu'il sera tout à fait possible de modéliser correctement tout ceci pour obtenir un paysage harmonieux. Je vous en ai déjà parlé de cet éditeur, la seule limite sera celle de votre imagination ! Encore un peu de patience ! Une fois que vous aurez terminé le paramétrage, il ne vous restera plus qu'à cliquer sur le bouton Ok et vous basculerez automatiquement dans la fenêtre de planification 2D (voir chapitre 2 – Les différentes fenêtres dans EEP). 2 - Ouvrir un projet Ouvre une fenêtre Windows standard dans laquelle vous pouvez sélectionner un projet. Si un projet est déjà en cours de construction, le programme vous proposera de le sauvegarder. 3 - Enregistrer le projet Cette commande vous permet d'enregistrer le projet actuellement en cours de construction. Vous avez le choix de sélectionner une ou plusieurs classes d'objets ce qui vous permet d'avoir plusieurs versions d'un même projet avec des classes différentes. L’intérêt est de pouvoir travailler avec une classe particulière d'objets. Les classes peuvent être comparées à différents calques comme dans les logiciels de retouche d'images. Description des paramètres : (Ces classes sont au nombre de quatre) Calques des voies : Cette option concerne les voies ferroviaires, les routes, les voies navigables, les voies aériennes ainsi que les lignes électriques. Véhicules : Cette option est liée avec les calques de voies. Vous pouvez enregistrer les calques de voies ET les véhicules, mais l'enregistrement seul des véhicules n'est pas possible. Eléments de paysage : Cette option concerne uniquement les éléments de paysage tels que la flore, les montagnes, les vallées... Structures immobilières : Comme son nom l'indique, cette option concerne tout ce qui se rapporte à l'immobilier : les gares, les immeubles, les quais, les bancs, les culées des ponts, les panneaux d'affichage... L'avantage pour les projets importants est de pouvoir travailler sur une classe bien précise d'objets. Nous verrons dans un autre chapitre, qu'il sera possible de travailler avec différentes classes grâce aux filtres d'affichage dans la fenêtre de planification 2D ou la vue 3D. 4 - Enregistrer le projet sous Ouvre une fenêtre Windows standard dans laquelle vous pouvez enregistrer le projet en cours de construction sous un autre nom. Comme pour la commande enregistrer, vous avez la possibilité de choisir entre une ou plusieurs classes d'objets. 5 - Ouvrir un fichier bloc Ouvre une fenêtre Windows standard dans laquelle vous pouvez choisir un fichier bloc. Un fichier bloc peut se composer de plusieurs classes différentes d'objets. Nous allons voir plus loin comment créer un fichier bloc pour le réutiliser par la suite dans un même projet ou dans un projet futur. 6 - Enregistrer le bloc courant Ouvre une fenêtre Windows standard qui vous permet d'enregistrer dans un fichier, le bloc actuellement en cours de sélection (voir ci-après). Ceci vous permettra de le réutiliser plus tard dans le projet actuel ou dans un autre projet. Important : La fonction bloc est particulièrement puissante car vous pouvez non seulement enregistrer une section de votre plan indépendamment des classes d'objets (voies, immobiliers, marchandises, éléments de paysage...), mais en plus, enregistrer uniquement une classe spécifique d'objets. Ceci est d'une simplicité déconcertante, car il suffit d'être dans l'éditeur correspondant pour enregistrer les objets correspondant.... à cet éditeur. Ex : Editeur des voies ferroviaires = enregistrement des voies ou des aiguillages uniquement. Nous verrons dans un prochain chapitre les différents éditeurs (voir 5 - Présentation de la barre d'onglets). Ceci aura pour effet de vous familiariser avec chaque éditeur et les objets (modèles) concernés. Pour le moment, retenez juste que la fonction bloc opère soit par classe unique d'objets ou englobe toutes les classes selon la sélection de l'éditeur. Pour info, voici les différentes extensions des fichiers blocs en fonction des différentes classes d'objets : Editeur des voies ferroviaires : *.bl6 Editeur des routes : *.bl7 Editeur des voies de tramways : *.bl8 Editeur de structures immobilières : *.bl3 Editeur des éléments de paysage : *.bl2 Editeur des marchandises : *.bl4 Editeur des voies navigable, aériennes et annexes : *.bl9 Editeur global : *.bl15 7 - Marquer un bloc Une fois que vous aurez cliqué sur l'icône, le curseur de la souris prendra la forme d'un carré blanc (mode de marquage actif). Maintenez le bouton gauche de la souris pour commencer la sélection sur votre plan. Vous pouvez utiliser deux modes de sélection : classique ou lasso. Pour utiliser le mode lasso, veuillez maintenir une des deux touches Shift avant de commencer le marquage. Une fois le marquage terminé, enregistrez-le dans un fichier pour une réutilisation ultérieure ou copiez-le en vue d'une utilisation immédiate ailleurs dans votre projet. 8 - Copier le bloc courant Cette commande copie la sélection du bloc marqué dans le presse-papier. Une fois que vous aurez copié le bloc, celui-ci sera symbolisé par un rectangle blanc. A vous de le déplacer à l'endroit de votre choix. il ne vous restera plus qu'à le coller, EEP propose deux méthodes qui sont détaillées dans le paragraphe ci-dessous. 9 - Coller le bloc courant Pour le collage, vous avez deux possibilités : Cliquez sur l'icône "Coller un bloc" dans la barre d'outils suivi d'un clic en dehors de la zone collée, Cliquez directement 2 fois en dehors de la zone collée. Personnellement, c'est la méthode que j'emploie car je la trouve plus intuitive. Note : Pour retrouver le détail des commandes concernant les blocs, veuillez vous rendre directement sur la page : Les blocs, présentation et détails 10 - Annuler Cette commande commune à la quasi totalité des logiciels vous permet d'annuler la dernière action en cas d'erreur. 11 - Rétablir Cette commande commune à la quasi totalité des logiciels vous permet de rétablir la dernière action en cas d'erreur. 12 - Rapprocher la caméra Cette commande permet à la caméra active de zoomer et ainsi de se rapprocher du sujet visé (uniquement dans la vue 3D) 13 - Eloigner la caméra Cette commande permet à la caméra active de dézoomer et ainsi de s'éloigner du sujet visé (uniquement dans la vue 3D) 14 - Centrer la vue caméra (vues 2D) Cette commande permet de centrer ou recentrer la vue caméra dans les fenêtres 2D (Fenêtre de planification 2D et fenêtre d'aperçu 2D ou fenêtre radar) et ainsi de repositionner la vue caméra initiale. 15 - Caméra en mode suivi Dans la vue 3D, cette commande vous permet de suivre un matériel roulant en mouvement. Pour ce faire, vous devez au préalable, basculer dans la fenêtre de contrôle et choisir un véhicule dans la Fenêtre de contrôle - Contrôle du matériel roulant. Pour annuler le mode suivi, il vous suffit de cliquer une nouvelle fois sur l'icône, ainsi la caméra deviendra statique et afficher...
    Voir plus | Aller vers le message
    Dernière modification par Domi, 04 janvier 2019, 21h50.
Chargement...
X